Rechercher
  • Thibaud

EXOSQUELETTE DANS NOS VIES

Voilà maintenant deux ans que nous souhaitions tester un exosquelette pour faciliter le travail des personnels en cuisine, au technique, en lingerie, et bien sûr aux soins.

Monsieur Roudet de la société COMAU de Castres (groupe Stellantis Peugeot Fiat), est venu jeudi 28 octobre nous présenter MATE.

Cet exosquelette passif, conçu avec une mécanique de précision et de la fibre de carbone, agréé (norme EAWS pour Ergonomic Assessment Work-Sheet), se porte comme un sac à dos. Il est léger (le poids de 2 bouteilles d'eau), et surtout il s'adapte parfaitement au corps en s'appuyant sur les hanches seule partie du squelette à pouvoir supporter du poids.

Cet essai permet donc de vérifier qu'il pourrait facilement nous améliorer les ports de charges, les manipulations, respecter les gestes et postures, diminuer les troubles musculo squelettiques tout comme les inflammations répétitives (lombaires, coiffe des rotateurs....).

Nous sommes ravis d'avoir pu enfin tester ce matériel qui va nous permettre de finaliser cette nouvelle réflexion dans le cadre de la qualité de vie au travail.




" Le résultat est très positif : avec MATE vous avez une réduction de 30% de la charge biomécanique et, par conséquent, de la fatigue, tout en travaillant avec des postures statiques ; pour les mouvements dynamiques des épaules, la diminution est de 25%, même pendant le déplacement de petites charges. .../... En général, l’exosquelette convient particulièrement aux postures statiques et dynamiques de l’épaule, où le pourcentage du cycle de travail est d’au moins 20 % .../... L’une des premières expériences a été un test sur 15 volontaires dans un centre de réadaptation, où l’exosquelette a aidé à réduire l’activation musculaire des membres supérieurs jusqu’à 43%. " https://comaurobotics.fr/exosquelette-certifie-eaws/


61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout