Rechercher
  • Thibaud

NOUVELLE DIRECTIVE COVID-19 EN EHPAD

Madame, Monsieur,

Hier lundi 30 mars, nous avons réuni notre cellule de crise.

La phase épidémique avance en France sans qu’elle se développe outre mesure dans le Tarn puisque seulement 4 services ont déclaré 1 cas depuis début mars (https://geodes.santepubliquefrance.fr/), ce qui est rassurant.

Commes vous le savez nous sommes fermés depuis le 11 mars dernier et appliquons avec responsabilité les gestes barrières qui permettent de casser la propagation éventuelle du virus (masques, SHA, tuniques, distanciation sociale à tous les niveaux, prise de température quotidienne).

Par précaution en fonction de symptômes relatés, nous avons pu isoler temporairement quelques résidents de façon progressive.

En maison de retraite de nombreux symptômes apparaissent dus au grand âge, aux pathologies principales et aux comorbidités. Les équipes soignantes sont aguerries à ce suivi au long cours, mais il est évident que la santé n’est pas une science exacte, et que pour s’affranchir de tout risque il nous faudrait pouvoir mener des tests réguliers sur tous les résidents et le personnel, ce qui ne nous est pas accordé et possible à ce jour. Cette demande a été faite par nos fédérations.

Nous sentons une inquiétude monter chez certaines familles eu égard aux diverses informations relayées dans l’actualité des ehpad relativement au confinement strict. Celle-ci est normale et nous l’entendons ; cette mesure reste cependant de la responsabilité finale de la direction.

A ce jour, il est nécessaire de garder raison et d’éviter de rajouter de l’anxiété à l’ambiance actuelle à la fois pour les résidents et le personnel. C’est tout le sens de l’action de la cellule de crise de ne pas confiner les résidents en chambre actuellement.

Confiner à un âge aussi avancé dans 20 m² H24 sans un bénéfice/risque évalué important, vu notre état du moment avec un taux d’attaque virale nul, serait très délétère psychologiquement (troubles du comportement augmentés, syndrome de glissement…) et physiquement (sarcopénie importante avec fonte musculaire avec de nombeux risques de chutes, d’envie…). Vous pourriez imaginer notre difficulté à gérer au quotidien les déambulations du fait du non respect de cette consigne avec de nombreux résidents atteints plus ou moins de troubles cognitifs…

Cette situation se rajouterait à l’actuelle limitation de liberté d’aller et venir en établissement (des questions juridiques se posent d’ailleurs) et à une organisation déjà assez lourde.

Le Comité National d’Ethique a d’ailleurs été consulté par les autorités afin de valider ou pas le confinement des résidents en EHPAD.

C’est donc notre éthique de responsabilité et notre professionnalisme qui permettra de limiter au maximum la propagation de ce coronavirus. Nous espérons que vous les partagerez avec nous.

Pour vous rassurer, sachez qu’à ce jour nous avons réalisé des tests qui se sont revélés négatifs, et, avons pu lever un bon nombre d’isolements ; les derniers se comptent sur les doigts de la main.

Nous avons tout de même anticipé une nouvelle organisation en cas de COVID avéré en prévoyant un confinement strict des résidents en chambre et par quartiers. Nous vous informerions si d’aventure nous passions par cette nouvelle phase.

J’espère que ces éléments vous permettront d’analyser avec bienveillance notre décision, de l’accepter, et que vous la partagiez.

Il n’y a pas d’organisation modèle, nous avançons avec vous, et faisons tout pour que vos parents et/ou proches mènent une vie la plus normale possible. Nous sommes à vos côtés si vous souhaitez de plus amples renseignements bien évidemment.

Soyez assurés de notre plein et entier dévouement à faire de nos lieux des lieux sécures et vivants. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Le Directeur Général

Vincent VERNEZOUL

0 vue

0563502251

©2018 by L'Oustal d'En Thibaud. Proudly created with Wix.com